L’histoire de la renault clio 3 phase 2

ParLaëtitia Lebrun

L’histoire de la renault clio 3 phase 2

En 2009, la Clio 3 s’est transformée en un modèle de « phase 2 », avec un style frontal sensiblement modifié, et une qualité intérieure et des spécifications encore améliorées. Un modèle GT sportif a été introduit et a contribué à combler le fossé entre la structure de la gamme régulière et les dérivés de Renault Sport. Au cours de sa vie, la Clio 3 a apporté de nouveaux niveaux de qualité et, surtout, de sécurité à la catégorie, modifiant à jamais les attentes des consommateurs sur le marché. Découvrons l’histoire d’une voiture qui continue de séduire : Renault Clio 3 phase 2.

Un début et une continuation de la troisième génération

En 2009, on assiste à un nouveau lifting dans la maison Renault. La Clio 3 phase 1 s’est transformée en un modèle actualisé de « phase 2 », qui a vu l’introduction d’une nouvelle variante GT. On retient en effet qu’elle a été conçue pour combler le fossé entre la voiture de route ordinaire et les dérivés plus chauds de Renault Sport. On attendra 2012, pour voir un nouveau design. Cette durée témoigne en effet du succès de la Clio 3 phase 2. Au salon de l’automobile de Paris en 2012, Laurens van den Acker, directeur du design de Renault, a ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire de la Clio. Il dévoile la quatrième génération du modèle à une foule de journalistes.

Les améliorations apportées à la troisième génération de Renault Clio en 2009 visaient à la maintenir à l’avant-garde du secteur des superminis britanniques. Elle arborait un style plus sportif complétant un mélange raisonnable de vertus pratiques des petites voitures. Mais au fond, elle reste tout simplement sûre, spacieuse et abordable. Et on aura remarqué qu’à sa sortie, elle a tout de suite séduit les acheteurs de superminis.

La présentation au Salon de Genève

Présentée pour la première fois au Salon de Genève 2009, la Clio révisée a connu un succès immédiat. Un modèle Renaultsport 200 a suivi de près la voiture standard, avec une édition limitée World Series arrivant chez les concessionnaires britanniques en juillet 2009. Ce modèle a été suivi par le modèle I-Music à la fin de l’année et la Clio Gordini 200 a fait ses débuts à l’été 2010. Renault ne s’est pas arrêté là, avec un modèle Silverstone GP apparaissant en 2011 et une version Raider à la fin de l’année 2011. Une toute nouvelle Clio 4 a été dévoilée à l’été 2012.

Cette deuxième phase de la Clio 3 est dotée d’un habitacle bien mieux ficelé et composé de matériaux plus durables que son prédécesseur, qui était plutôt mièvre. Elle fonctionne également sur une mécanique largement éprouvée, ce qui permet à Renault de réduire intelligemment les risques de problèmes. Mis à part le modèle 200 racé, la Clio a également échappé à la brigade des boy racers.

L’originalité de la Renault Clio 3 phase 2

La Clio 3 phase 2 est très tôt entrée dans la catégorie des superminis, mais cette version améliorée est encore plus grande et cela s’explique. La première version, c’est-à-dire la Renault Clio 1 avait un look raisonnable, mais oubliable qui, en 2009, ne faisait pas le poids face à des rivales au style plus audacieux. C’est pourquoi 41 mm de longueur supplémentaires ont été utilisés pour la faire paraître plus basse, plus mince et plus profilée. La face avant, par exemple, est nettement plus agressive, avec les lignes acérées de la prise d’air et des phares combinées à une calandre fine et souriante. Ce look, qui a fait ses débuts sur la berline familiale Mégane, donne à la Clio une apparence beaucoup plus volontaire, même dans ses formes non sportives.

L’intérieur a également été amélioré, les commandes mineures ayant été déplacées pour en améliorer la convivialité. Malgré cela, les modèles les moins chers peuvent encore donner une impression de pauvreté, alors essayez d’aller au moins jusqu’à une finition de milieu de gamme, à partir de laquelle Renault installe un joli tableau de bord doux au toucher qui fait une grande différence. À ce stade de la hiérarchie de Clio, vous bénéficiez également d’une bien meilleure position de conduite, grâce au réglage de la hauteur du siège conducteur et au réglage de la portée du volant dont sont privés les propriétaires des versions moins chères.

En dehors de cela, la seule petite réserve est que la visibilité lors des manœuvres de stationnement peut être un peu limitée par les montants arrière B et C plutôt épais. En ce qui concerne l’espace dans l’habitacle, les passagers ne bénéficient pas bien de la longueur supplémentaire de ce modèle révisé. Mais, l’habitacle reste l’un des plus spacieux de la catégorie et le coffre de 288 litres est de bonne taille. Si vous rabattez tous les sièges en place vers l’avant, vous découvrez un compartiment de chargement de 1038 litres.

Un réel succès pour Renault Clio 3

Les clients avaient la possibilité de s’offrir une voiture qui alliait plusieurs caractéristiques innovantes. En effet, pour ceux qui voulaient une Clio qui se comporte comme un kart, il n’était en pas totalement déçus. Mais ce n’est pas le genre d’expérience offerte par les variantes plus abordables de la gamme que la plupart des gens finissent par acheter. Et c’est tant mieux. Dans l’ensemble, personne n’a vraiment envie que sa voiture se comporte comme un kart sur le genre de routes défoncées à supporter dans la plupart des pays. En effet, ce qu’il faut, c’est un mélange bien dosé de contrôle et de confort, une conduite souple et une bonne adhérence, ce que cette voiture offre. Sur ce plan, la Clio 3 apparaissait comme une réelle solution.

La plupart des clients de Clio avaient désormais le choix entre deux modèles dont l’un complète l’autre. Et en ce qui concerne le recyclage de Clio 3, il y a eu beaucoup de changement. Avec la Clio 3 phase 2, le 1.6 16v BVM disparait (le BVA reste). Il est en effet remplacé par le même bloc poussé à 128 ch. On remarquera que le 2.0 16v de la R.S. gagne, lui, 3 ch (203 ch). Aussi, les noms des finitions connaissent une évolution : Authentique, Expression, Dynamique, Exception, Exception Pack cuir, GT (sauf le break). Par rapport à la R.S., elle se décline en R.S. Cup, R.S. Luxe, R.S. Trophy.

En janvier 2010, on observe l’apparition d’une petite motorisation d’entrée de gamme, un 1.2 16v 65 ch en finition basique « Access ». Elle s’incruste dans la liste des finitions. Il faut aussi noter que celle-ci aussi évolue de mêmes pas. Nous avons désormais : Access, Authentique, Expression clim, Dynamique Tom Tom, Exception Tom Tom, GT, et côté R.S. pour R.S. Cup 2010 et R.S. Luxe. Quelques mois après, en juin 2010, la finition R.S. Gordini vient étoffer la gamme sportive.

Un an après son apparition (janvier 2011), le 1.2 65 ch disparait. Mais avec lui, les 1.5 dCi 70 et 85 ch s’en vont également. Le premier n’aura pas été remplacé, mais les autres oui ! Ils deviennent 1.5 dCi 75 et 90 ch en gagnant des chevaux. On observera ensuit en avril 2011, un nouveau remaniement de la gamme des finitions : Access, Authentique, Expression Clim, Night & Day, XV de France, GT, Initiale, et pour la R.S. nous avons du coup la R.S. Cup et la R.S. Gordini.

Par ailleurs, le 1.2 16v 75 adapté au GPL apparait et en novembre 2011, le FAP apparait également sur le 1.5 dCi 90, qui baisse ses émissions de CO2 à 89 g.

Un nouveau style plus dynamique et raffiné

La qualité de conduite est un argument de vente particulier de ce modèle : tout simplement, vous avez l’impression d’être au volant de quelque chose de beaucoup plus grand et plus sophistiqué. Vous ressentez mieux cela lorsque vous avez des kilomètres à parcourir. C’était l’une des premières superminis à arriver sur le marché que vous pouviez utiliser confortablement pour des trajets très longs ou très courts. Elle reste encore aujourd’hui l’une des meilleures voitures de ce type à cet égard, il est donc dommage, du point de vue de Renault, que cela ne soit pas une priorité pour la plupart des acheteurs. En ce qui concerne la conduite en ville, la direction légère plaira au conducteur lorsqu’il se faufilera dans le trafic urbain. La conduite ne sera moins appréciée qu’à des vitesses plus élevées sur des routes sinueuses. Le raffinement a été amélioré grâce à l’amélioration des mesures d’insonorisation pour combattre le bruit du moteur, de la transmission et du vent.

La Renault Clio phase 2 aujourd’hui

Si vous avez déjà été un peu nerveux à l’idée d’acheter une voiture d’occasion française en raison de sa fiabilité et de sa qualité de fabrication, cela vaut peut-être la peine de jeter un coup d’œil à cette Clio 3 phase 2. En général, les voitures facelifted sont souvent un bon achat d’occasion, car tous les problèmes mécaniques qui affectent les nouveaux modèles ont tendance à être résolus. Aussi, le flux de production dans les usines est généralement optimisé pour produire une voiture bien assemblée.

À propos de l’auteur

Laëtitia Lebrun author